Les entreprises et la préservation de l’environnement : Est-ce compatible ?

Les entreprises ont toutes un impact sur l’environnement et on ne parle pas ici d’un impact positif. Bruit, déchets, pollution sont des mots qui reviennent dans les constats des chefs d’entreprise. Mais la mise en danger de la planète les préoccupe, comme beaucoup de citoyens. On vous en dit plus sur les pratiques que vous pouvez également mettre en place dans votre activité.

Communiquer sur les nouvelles méthodes :

Certains entreprises ont décidé de réduire, à leur façon, leur empreinte néfaste sur l’environnement. Cela est plus facile pour les plus jeunes et les trentenaires, qui ont été sensibilisés très vite à la préservation de l’environnement. Ces nouvelles pratiques sont quelquefois ardues à mettre en place dans des entreprises, qui se lèguent de génération en génération. Pourtant, beaucoup essaient de faire évoluer les pratiques. Il faut en ce sens, communiquer sur cette nouvelle façon de fonctionner, établir une méthode et expliquer aux salariés comment la faire fonctionner et pourquoi. La communication peut aussi se faire à l’extérieur pour valoriser ce geste auprès de vos clients et partenaires…

Les gestes à faire au quotidien :

Ecologie et entreprise ne font pas souvent bon ménage. Interrogés sur le coût que génère la préservation de l’environnement sur les TPE ou PME, les chefs d’entreprise évoquent plus spontanément la réduction de coûts ! Car, à l’instar de la vie domestique, des gestes simples peuvent permettre à la fois de faire un pas pour la nature, mais aussi viser à réaliser des économies.

Optimiser la pause-café :

Cette pause que les salariés attendent avec impatience a un impact important sur l’environnement : Gobelets et touillettes en plastique sont ainsi jetés par tonnes en France, chaque année. Alors qu’il suffit que chaque salarié apporte sa tasse personnelle et se serve d’une cuillère ou d’une touillette en bois biodégradable.

Faire poser un compost et faire un potager d’entreprise :

Les entreprises le savent : C’est souvent en dehors des murs du travail que les personnalités se révèlent. Que les idées fortes se trouvent. Car les personnes sont vues hors contexte. C’est pour cette raison que les séminaires d’entreprise sont organisés. Pour un coût et une empreinte carbone qui peut avoir son poids. Il est maintenant d’usage, dans certaines entreprises de voir s’ériger un potager, à l’extérieur des locaux. Les bienfaits sont nombreux :

  • La possibilité d’échanger, en dehors du cadre formel, sur des dossiers,
  • Assister à l’apparition des softs skills que les patrons recherchent chez leurs salariés,
  • Proposer un geste santé aux salariés,
  • Les salariés peuvent profiter des légumes récoltés pour manger au travail. Moins de déplacements en voiture, une nourriture plus saine,
  • Les déchets verts sont ainsi mis sur le compost et sont proposés aux salariés, qui possèdent un jardin ou aux personnes vivant à proximité de l’entreprise.

Economiser sur le papier et l’énergie :

Compte rendus de réunions, emails que l’on imprime, le nombre de feuilles utilisées par les entreprises est énorme. Il faut favoriser, quand il est indispensable d’imprimer, le recto-verso. En adoptant des gestes simples au quotidien, il est possible de réaliser des économies substantielles.

Sur un ordinateur, supprimer les spam ou les emails qui ont été traités et n’ont pas besoin d’archivage permet de faire diminuer la facture électrique. Le stockage de données consomme. Faire poser des ampoules basse consommation dans l’ensemble des pièces de l’entreprise semble aller de soi, mais combien le font, en pratique ?

En lisant cet article, vous avez dû vous dire que tous ces gestes sont faciles à réaliser et qu’ils peuvent même rapprocher les gens, dans certaines situations, pour une efficacité accrue. Pourquoi ne pas faire le bilan de votre impact sur l’environnement et voir dès aujourd’hui comment le réduire ?