La sécurité : la priorité des collectivités

En seulement quelques années, la sécurité des usagers est devenue la priorité des collectivités. Et pour garantir son maintien au quotidien, elle fait souvent appel au mobilier urbain pour prévenir, mais en même temps, sensibiliser les citoyens

La sécurité : une question d’actualité 

Avec les récents événements, les collectivités locales mettent de plus en plus l’accent sur la sécurité des usagers. Voilà pourquoi, elles travaillent bien souvent en étroite collaboration avec des entreprises spécialisées dans le mobilier urbain. Au courant des dernières normes européennes et françaises, elles développent régulièrement des produits qui répondent aux attentes de leurs clients en alliant innovation et durabilité. C’est ainsi que de plus en plus, elles adoptent une position éco-responsable de manière à promouvoir une démarche éthique, plus proche de l’utilisateur. C’est dans cette optique qu’elles ont élaboré les radars pédagogiques qui informent les automobilistes de l’allure à laquelle ils roulent. Comme il fonctionne à l’énergie solaire, il ne demande que peu d’entretien. Positionné à des endroits stratégiques, il garantit la sécurité des piétons et sensibilise les conducteurs sur les dangers la circulation. 

Les dispositifs de maintien 

Mais le point le plus crucial reste certainement l’encadrement de manifestations événementielles. Outre le déploiement des forces de police, il faut bien évidemment que les agents de sécurité soient aidés dans leurs démarches. C’est ainsi que le mobilier urbain vient en aide et propose des solutions adaptées en fonction des différents événements. Par exemple, cette barrière d’origine toulousaine est un produit souvent utilisé, car elle offre plusieurs avantages. Déjà, ses accroches universelles lui permettent d’être raccordée à n’importe quelles autres barrières, déjà présentes dans le stock des collectivités. De plus, elles sont extrêmement légères et maniables et peuvent rapidement être déplacées pour former des files d’attente ou délimiter des zones. Avec des bords arrondis, elles ne blesseront personne, même en cas de débordement. Enfin, leurs barreaux sont espacés de 11 cm pour éviter que les enfants ne glissent leur tête dedans et ne reste coincés.