Qu’est-ce qu’un automate industriel et quel est son utilité ?

Avant d’aborder la question de l’intérêt d’un automate industriel, il convient d’expliquer ce qu’est l’automatisme industriel. Un automate industriel, aussi appelé API ou encore automate programmable, est un système s’appuyant sur diverses technologies pour fonctionner. Comme l’électronique analogique, l’hydraulique, l’informatique ou encore le pneumatique. Un système industrialisé est un enchevêtrement de plusieurs systèmes capables de fonctionner en synergie pour aboutir à un produit fini. On estime que les premiers automates programmables ont été développés à la fin des années 60 aux États-Unis, ceci afin de répondre aux divers besoins de l’industrie automobile.

L’objectif des API : automatiser la production

Un automate industriel est conçu, ou devrions-nous plutôt dire programmé, par des intégrateurs spécialisés comme la société AENP à Lyon. Il doit être pensé de manière ergonomique afin de rendre l’interaction Homme-machine plus simple. En effet, les API sont destinés à finir entre les mains d’opérateurs qui ne sont pas forcément experts en informatique. Un automate programmable repose plus ou moins sur le même principe qu’un ordinateur et dispose d’entrées et de sorties permettant de piloter des machines sur une chaîne de production. L’objectif étant de permettre à la machine d’accomplir plusieurs actions, dépendant les unes des autres, afin d’obtenir le résultat escompté : le produit fini. Plus concrètement, les personnes en charge de programmer ces API sont nommés des automaticiens.

Comment fonctionne un automate industriel ?

L’automate programmable est en quelque sorte la version moderne des anciens relais utilisés à l’époque et dont les câblages étaient pour le moins rébarbatifs. En effet, la moindre modification sur la machine engendrait un re-câblage total du système, ce qui n’est pas pratique et crée finalement l’effet inverse de l’objectif visé qui est d’augmenter la productivité. Désormais, plus besoin d’électriciens pour se charger du câblage puisque les automates sont programmés différemment. L’automate programmable est connecté aux différentes entrées et « recherche » les données dans sa « mémoire » afin d’actionner (ou désactionner) les sorties.

Ladder : le langage de programmation des API

Il s’agit plus concrètement d’un dispositif électronique dont les entrées constituent généralement des capteurs ou encore des boutons. Et c’est en puisant dans son microprocesseur interne que l’automate industriel est capable d’effectuer des calculs complexes qui se traduisent par une action bien spécifique au niveau des sorties. Toute programmation est régie par un langage particulier. Dans le cas d’un automate industriel, il s’agit d’un langage à contact, aussi appelé Ladder. La forte demande dans le domaine de l’automatisme industriel conduit de plus en plus d’entreprises à opter pour cette solution et vouloir se former en la matière.

Quel est l’intérêt d’un automate industriel ?

Un automate est un dispositif rapide et puissant permettant de contrôler et de coordonner une ou plusieurs opérations. Pour simplifier, on peut imaginer l’automate comme l’interrupteur permettant d’allumer une lampe (en bien plus complexe). Mis à part que vous, simple être humain, devez appuyer sur l’interrupteur pour que la lumière soit. L’automate est quant à lui autonome, ce qui signifie qu’il peut choisir d’allumer la lampe au moment souhaité. Il peut également l’éteindre au bout de 30 secondes ou même la faire clignoter, car il aura été programmé pour cela. En conclusion, nous pourrions simplement préciser qu’un automate permet, au niveau industriel, d’augmenter la productivité, de réduire les coûts et enfin, d’augmenter les bénéficies d’une entreprise.