Les taux de crédits en hausse pour cet hiver après l’élection de Trump

Le 8 novembre dernier, le monde entier a assisté au sacre du 45ème président américain. Donald Trump a réussi à convaincre les grands électeurs grâce à ses poignants points de vue et à son caractère direct. Au niveau international, son élection aura un impact non négligeable. Les opérateurs immobiliers voient déjà une hausse relative en ce qui concerne les taux de crédits immobiliers pour cet hiver.

Inflation et surcroit de croissance avec la politique économique Trump

Les perspectives d’une présidence républicaine n’enchantent pas les américains et encore moins les autres continents. En à peine six semaines, le taux d’intérêt de crédit en France sur 10 ans a déjà connu une hausse. Si auparavant, ce dernier était de 0.10% aujourd’hui, il se chiffre à 0.85%. Selon Nordine Naan, un stratégiste à Natixis, « Les mesures du programme économique de Donald Trump sont susceptibles de générer un surcroît de croissance et d’inflation. Ce scénario, ainsi que la progression des salaires aux Etats-Unis, sur fond de faiblesse du chômage, pourraient inciter la Réserve fédérale (Fed, banque centrale des Etats-Unis, NDLR) à remonter assez agressivement son taux directeur, avec plusieurs tours de vis possibles au cours des prochains trimestres ». Ceci signifie donc que durant la présidence de Trump, l’économie américaine aurait carrément le vent en poupe et incitera les autres pays à suivre son rythme.

Une élection américaine avec une incidence sur les ménages français

L’accès de la présidence à Donald Trump n’est que le commencement de ce qui est prédit par les experts économiques. En effet, selon ces derniers, l’inflation sur les terres américaines était inévitable et cela touchera également les pays européens, notamment la France. En effet, selon les pronostics, l’inflation sera inéluctable du fait que le prix du pétrole va s’enflammer dans les douze prochains mois à venir. Selon les statistiques, l’inflation sera de 2% du côté du vieux continent. Ce qui veut dire que par montée de l’inflation, on aura logiquement une hausse des taux d’intérêt de prêt. Aussi, les conditions de fixation du taux d’intérêt immobilier seront plutôt rudes. Selon toujours les prévisions, les ménages auront deux mois environ pour se préparer à cette hausse du taux de crédit immobilier.

Un changement radical dans la vie quotidienne

Cette possible inflation aura donc un sérieux impact sur la vie quotidienne des ménages, surtout en France. En effet, ces dernières années, elles ont été habituées à une baisse relative des taux d’intérêt par an et même en quelques mois. Là, ils feront donc face à une remontée brusque et importante. Une augmentation des taux de crédits au niveau des établissements bancaires n’est pas à exclure. De plus, la plupart d’entre elles ont déjà atteint leurs objectifs. Certains analystes français se veulent cependant optimistes. Ils misent en effet sur les prochaines élections françaises. Ils espèrent que de nouvelles mesures fiscales importantes naîtront à partir de la nouvelle élection, pour rehausser l’économie française qui a du mal à remonter la pente. Ils aspirent donc à un possible assouplissement des conditions de crédit.