taux hypothécaire Belgique

Probables hausses des taux hypothécaires en vue ?

Cela fait maintenant une ou deux années que les taux du crédit hypothécaire ont enregistrés des planchers historiques. Au plus grand bonheur des emprunteurs, il était même possible de souscrire un crédit hypothécaire de 100% avec des taux inférieurs à 1%. Toute chose ayant une fin, les experts s’accordent à dire que le prix du crédit devrait repartir à la hausse à partir de l’année 2017. La question est de savoir de combien allons-nous écoper ?

Pourquoi une hausse est envisagée ?

Depuis octobre 2016, les taux ont progressivement gagné de la hauteur. Parmi les raisons évoquées, l’adoption d’une nouvelle législation sur le crédit hypothécaire. La loi du 22 avril 2016 a adopté de nouvelles obligations aux établissements de crédit. L’utilisation du FISE ou Fiche d’information standardisée européenne devrait croitre les frais appliqués par nos banques. Des incertitudes provoquent également une certaine instabilité. Le Brexit commence à dérouler ses conséquences sur la monnaie européenne, alors que le taux du crédit hypothécaire est majoritairement indexé sur la politique monétaire européenne. Les banques, quant à elles, ont déjà affiché leur volonté de cesser ce qu’elles appellent une hémorragie financière. Elles s’accordent à appliquer la hausse dans les prochains mois.

Une hausse attendue de 1 ou 2 points

Nous y voilà, de combien le taux va-t-il augmenter ? Le taux du crédit hypothécaire devrait gagner jusqu’à 2 points dans les mois qui suivent. Si la moyenne tournait autour de 1,25% avant octobre 2016, aujourd’hui, les banques proposent des taux moyens de l’ordre de 3%, un écart considérable. Concrètement, cela veut dire que votre crédit vous coûtera entre 25 et 30€ supplémentaires par mois tout frais confondu.

Qu’attendre de la concurrence ?

Malgré l’unité des voix des banquiers sur la nécessité de rehausser le niveau du taux hypothécaire, vous aurez toujours une marge de négociation à faire jouer. Même si le tarif est affiché à 3%, une bonne négociation vous permettra sans doute de bénéficier d’un rabais de quelques points. Les meilleurs clients sont toujours récompensés. Pour toute demande, soignez votre dossier et votre situation financière. Faites appel à un expert pour déposer un dossier solide. N’hésitez pas à procéder à une simulation de pret hypothecaire en Belgique pour trouver les meilleurs taux.

Que choisir entre taux fixe et taux variable ?

La question est pertinente. Face à une hausse attendue, il serait plus judicieux d’opter pour un taux fixe. Vous aurez un taux stable et bas, à condition de souscrire dès à présent. Néanmoins, la situation n’est pas non plus certaine. Une oscillation des taux n’est pas à écarter. De plus, les écarts restent encore minimes, surtout au regard des chiffres de 2011.Inutile de vous précipiter à renégocier votre prêt hypothécaire.