personne agée

L’état encourage la sécurisation des logements des personnes âgées et handicapées

Le nombre de cambriolages est en constante haute en France depuis plus d’une décennie. Pour lutter contre ce phénomène, rien de mieux que d’installer un système d’alarme moderne et performant. Afin d’encourager les particuliers à sécuriser leurs logements, l’État propose certaines aides et certaines primes qui permettent de réduire l’importance de l’investissement financier de la part du particulier.

Des primes pour les alarmes

Pour encourager les particuliers à installer des systèmes anti-effractions, l’État a mis en place certaines primes à destination des personnes âgées et/ou handicapées. Ces primes concernent, entre autres, les systèmes de commande comprenant un détecteur de mouvements, de signalisation ou d’alerte et de nombreux autres systèmes pouvant améliorer la sécurité de du logement, comme des kits de volets roulants électriques ou une sirène.

Ces primes proposées par l’État sont perçues par le particulier à travers un crédit d’impôt. C’est-à-dire que le particulier déclare 30% de ses dépenses liées à la sécurisation de son logement et cela lui donne droit à une diminution d’impôts équivalente. En revanche, un plafond est fixé à 760€ par an et par déclaration.

Installer une bonne alarme

Évidemment, la protection d’une alarme maison n’est valable que si l’alarme choisie d’installer est de bonne qualité. Pour s’assurer de cela, il est plus que conseillé de se tourner vers les produits des meilleures marques dans le domaine et de ne pas négliger l’importance de la qualité. La moindre défaillance dans un système de surveillance peut coûter très cher.

De même, si l’installation d’une centrale d’alarme est tout à fait à la portée de n’importe quel particulier, il est tout de même conseillé de prendre le temps de contacter des experts en la matière pour s’assurer que le matériel de surveillance que vous comptez acheter sera parfaitement adapté à votre situation et à toutes les spécificités de votre logement.

Les autres primes pour la domotique

D’une manière générale, la domotique a la réputation d’améliorer considérablement l’efficacité de nos logements, que ce soit en matière d’économies d’énergie ou de sécurité. Pour toutes ces raisons, l’État a également mis en place de nombreuses subventions dont les particuliers peuvent profiter pour installer du matériel télécommandé à vocation de réduction d’énergie.

Par exemple, vous bénéficiez d’une TVA réduite au taux de 5,5% au lieu de 20% pour tous les travaux vous permettant de réaliser des économies d’énergie. Vous pouvez également bénéficier d’un prêt à taux zéro écologique si vous installez des thermostats sans fil pilotables à distance. Enfin, vous pouvez profiter d’un crédit d’impôt de 30% de votre dépense dans le cadre de la transition énergétique.