Les différents types de fonds d’investissement immobilier

Pour de nombreuses personnes, investir dans l’immobilier est un objectif de vie. Cependant, il existe plusieurs opportunités pour former une épargne. Les différents types de fonds d’investissement immobilier semblent très similaires, cependant chacun ont des caractéristiques particuliers.

Les OPCVM

Les OPCVM ou Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières, sont des sociétés qui gèrent des fonds des investisseurs immobiliers à titre d’exemple visiter ream.lu. Elles investissent ensuite sur les marchés financiers. L’OPCVM réduit le risque d’investissement sur un seul titre en produisant un portefeuille diversifié.

Il existe plusieurs types d’actifs, parmi eux, il y a :

Les actions : où l’acheteur devient actionnaire. Elles présentent un taux de rentabilité élevé, mais également la prise de risque est élevée.

Les obligations : offrent un taux de rentabilité moins conséquent que les actions. Cependant, le niveau de risque est plus faible.

Les titres monétaires : présentent une faible risque de perte, mais présente aussi une rentabilité limitée.

L’OPCVM a comme avantage de pouvoir investir dans de nombreux titres. En outre, la diversification de la portefeuille permet de diversifier les épargnes, ce qui veut dire également diversifier les risques. Enfin, l’OPCVM peut se présenter sous plusieurs formes, telles que la SICAV, le FCP, le FCPE, les FCPR, le FCPI, et le FCIMT.

Les OPCI

Les Organismes de Placement Immobilier sont des formes d’investissement immobilier assez récentes. Ce type de placement permet de garder la main sur son épargne, ainsi, on peut récupérer son placement. Avec l’OPCI, on s’associe donc avec des professionnels du marché immobilier et financier. Ces derniers se chargent de réaliser plusieurs types d’investissement.

En effet, les OPCI peuvent investir d’une part, dans l’immobilier tertiaire non côté, c’est-à-dire, les immeubles physiques. On parle le plus souvent des bureaux, des commerces, et parfois des logements. D’autre part, ils investissent dans le placement financier. Ceci comprend les marchés de grandes foncières et d’obligations.

Par ailleurs, ce produit d’épargne se présente sous deux formes : la SPPICAV et le FPI. Quoi que ce soit le type d’OPCI, il présente de multiples avantages. D’abord, il est accessible à un grand nombre d’épargnant avec un montant relativement faible. En plus, les risques sont mutualisés. Il est aussi intéressant pour les investisseurs en quête de perspective de rendement.

Les SCPI

Le pierre-papier est l’un des investissements les plus attractifs. En effet, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier sont intéressantes sur le rapport rendement/risque. Ce sont des façons simples d’investir dans la pierre. Elles présentent beaucoup d’avantages, c’est pourquoi beaucoup d’investisseurs se ruent dans cette voie.

En investissant dans une SCPI, on contribue à une sorte de cotisation avec les autres associés. Cela, afin d’acheter un bien immobilier puis de le louer par la suite. La société assure le placement immobilier et garantit également la gestion des biens. Sa démarche consiste à cibler la meilleure localisation, ainsi que la situation juridique de l’immeuble. La SCPI se charge aussi entre autres de trouver des locataires.

La SCPI octroie ensuite des revenus aux associés par rapport au montant qu’ils ont investi. Cependant, les avantages d’investir au sein d’une SCPI sont multiples. Comme l’OPCI, le SCPI permet de faire un placement à partir d’une somme modeste. Par ailleurs, c’est un type d’investissement immobilier souple, qui laisse la possibilité de transmettre son patrimoine à une tierce personne, comme un membre de la famille par exemple.