evalution pret immobilier

Comment evaluer son prêt immobilier ?

Souscrire un crédit pour une acquisition immobilière nécessite une mûre réflexion et un calcul précis. Le prêt immobilier engage les 10 ou 20 prochaines années de votre vie. Il faut faire attention sur le montant que vous pouvez et que vous devez emprunter. Pour le fixer, voici quelques considérations à prendre en compte.

Le prix du bien et votre apport personnel

L’ensemble de votre financement doit pouvoir couvrir l’achat du bien que vous souhaitez, sinon il n’aura pas de raison d’être. Mais rares sont les banques qui acceptent de couvrir toutes les dépenses.  Un établissement vous demandera de participer au financement par un apport personnel. Cet apport servira en gros à couvrir les frais de constitution de dossier et les honoraires du notaire pour toutes les démarches administratives. Comptez un financement de la banque à hauteur de 80% au maximum. Le reste est à votre charge. L’apport peut être constitué avec vos économies. Vous pouvez également demander à un membre de votre famille de vous aider pour avoir un apport plus conséquent. Plus garni il sera, mieux vous aurez de poids pour négocier avec votre banquier.

Les aides sociales, à prendre en compte

Au lieu d’attendre d’avoir un matelas financier confortable, vous pouvez opter pour les crédits à faibles taux pour constituer votre apport personnel. Certains établissements acceptent les prêts à taux zéro comme apport personnel. Si vous évoluez dans une entreprise, vous pouvez faire appel à la contribution de celle-ci et bénéficier d’une aide financière, à condition que votre entreprise dispose d’un tel plan social.

Le plafond de votre emprunt

Vous empruntez suivant vos revenus mais un plafond d’endettement de 33% est généralement fixé. Attention, ce taux concerne tous vos engagements. Il faut donc prendre en considération tous les autres emprunts qui sont en cours et qui restent à rembourser, prêt pour l’achat de voiture, crédit à la consommation, et même les petits prêts pour constituer votre apport personnel. La banque fixera un remboursement mensuel bien en deçà de ce seuil de 33%. Cette limite a été fixée pour vous permettre de vivre normalement. N’oubliez pas que vous avez toujours les charges mensuelles à supporter ; écolages des enfants, les factures d’électricité à payer. Mais moins de mensualités, c’est une durée plus longue impliquant plus d’intérêt à payer. C’est pour cette raison qu’il faut négocier le taux le plus bas avec votre banquier. Si vous présentez toutes les garanties nécessaires, notamment en constituant une hypothèque ou en réussissant à convaincre un de vos amis de se porter caution, vous aurez plus de chance de bénéficier d’un taux préférentiel. A choisir, optez pour des mensualités un peu plus élevées pour ne pas s’endetter à vie.

Vous pouvez réaliser votre simulation de credit en ligne pour connaitre vos capacités de remboursement avant de fixer le montant de votre prêt. Souvenez-vous qu’un dossier bien préparé aura toujours plus de chance d’aboutir, et surtout avec de meilleures conditions. Bien que le fait d’être propriétaire change la vie, faites bien le calcul avant de vous engager.