Comment choisir le bon locataire ?

De nos jours, on n’est pas à l’abri de tomber sur un mauvais locataire. Si vous ne souhaitez pas vivre un cauchemar en donnant les clés de votre bien immobilier à un locataire qui pourrait le détériorer ou encore ne pas payer ses mensualités comme convenu, alors cet article à lire absolument. Vous devez éviter deux types de locataire : les personnes en difficulté et celles pouvant payer mais incapables de conserver votre maison ou appartement en bon état. Vous avez le choix entre confier votre bien à une agence immobilière ou trouver le bon locataire par vous-même en procédant à une publication d’annonce sur des sites dédiés comme Patrim and Co par exemple.

Comment identifier le bon locataire ?

Avant de choisir entre les différents dossiers qui vous seront présentés, ayez une approche humaine en décidant de rencontrer chacune des personnes concernées. Cependant, vous ne devez pas vous fier aux paroles flatteuses dont vous ferez l’objet. Pour vous prémunir d’un locataire « mauvais payeur », demandez à connaître sa situation professionnelle. Assurez-vous qu’il dispose d’un bon revenu et d’un contrat à durée indéterminée. Pour éviter de tomber sur un locataire qui ne prendra pas soin de votre bien en dégradant, vous pourriez par exemple demander à contacter son ancien bailleur qui pourrait vous donner son avis sur ce dernier. Si vous devez confier la gestion locative de votre bien à une agence immobilière, assurez-vous qu’elle vous garantisse de prendre soin de votre appartement.

Fixer un loyer raisonnable

Bien que vous ayez le droit de fixer le prix que vous souhaitez pour faire louer votre bien, si vous souhaitez trouver le bon locataire il faudrait que le prix du loyer soit raisonnable et qu’il s’aligne sur les prix du marché de la zone où se trouve votre bien. Il préférable de recevoir chaque mois un loyer raisonnable que de fixer un loyer élevé qui pourrait se tourner en une mauvaise affaire si le locataire se trouve dans l’incapacité d’honorer mensuelle son engagement.