achat maison

Acheter une maison : crédit ou rachat de crédit ?

Acheter une maison est le rêve de tous, il faut donc passer par la case financement mais le prêt immobilier n’est pas la seule opération bancaire à permettre de financer une acquisition immobilière, le rachat de crédit peut aussi le permettre.

Acheter une maison avec un crédit immobilier

Le prêt immobilier est un crédit bancaire dont le montant minimum est de 75000 €, il peut être destiné à l’acquisition d’une maison comme au financement de travaux, voir les deux en même temps. Une garantie est nécessaire pour sécuriser le financement et notamment le remboursement des mensualités par l’emprunteur. L’accès à cette opération bancaire se fait par une étude de financement, menée par un conseiller bancaire et impliquant de fournir une liste exhaustive de justificatifs. Plusieurs éléments sont évalués comme le reste pour vivre ou encore le taux d’endettement du ménage. Le taux d’endettement permet par ailleurs de connaître le montant de la mensualité qui pourra être consacré au remboursement du crédit et par conséquent, le montant du prêt immobilier en lui-même. Lorsque des crédits sont déjà en cours de remboursement, l’achat de la maison peut se faire par le biais d’un rachat de crédit.

Acheter une maison avec un rachat de crédit

Contrairement aux idées reçues, le rachat de crédit peut bel et bien permettre d’acheter une maison, notamment pour les ménages ayant des crédits à la consommation en cours et une capacité d’endettement réduite. Le rachat de crédit va permettre d’étaler le remboursement des différentes dettes et d’ajouter le montant du prêt immobilier dans le contrat, qui offrira un seule prélèvement mensuel plutôt que plusieurs. Cette opération présente l’avantage de s’adapter à la situation de l’emprunteur et surtout de pouvoir faire du sur mesure, c’est aussi un financement recommandé lorsque l’on souhaite inclure un prêt à la consommation dans le crédit immobilier par exemple. On distingue le rachat de prêt consommation et le rachat de prêt immobilier, dont l’objectif est sensiblement identique, celui de racheter des encours de crédit pour proposer un contrat unique, à mensualité réduite. Une garantie sera aussi demandée dans le cadre de ce financement et l’étude s’apparente, avec quelques différences, à celle proposée pour un emprunt à l’habitat. La simulation est également proposée gratuitement et sans aucun engagement de la part du prêteur.

Les cas spécifiques

Dans le cadre d’un endettement trop élevé, il est possible que la banque soit réticente à instaurer une opération de rachat des encours de prêts, d’autant que si le montant de l’emprunt pour l’habitat est trop élevé, cela engendrera un déséquilibre financier après financement, l’endettement est donc mesuré avant puis après rachat des encours. Un refus n’est pas non plus signe d’un abandon de projet, il est conseillé de passer par un autre établissement ou éventuellement par un comparateur en ligne.