maison belgique

Tout savoir sur le crédit social en Belgique

Le crédit social en Belgique s’agit d’un prêt attribué aux personnes qui perçoivent des revenus modestes. Il est essentiellement destiné à l’acquisition d’un logement. Il peut également servir à financer des projets de rénovation. Ce crédit représente un recours pour les personnes qui se voient refuser un prêt par leur banque. Il offre aux profils relativement fragiles un moyen d’accéder à la propriété.

Les types de crédits sociaux : crédit hypothécaire et crédit à la consommation

Deux principaux prêts hypothécaires sont disponibles : le prêt HYPO social pour l’ensemble du pays, et le crédit Accesspack de la région de Wallonie. Pour ces deux crédits, il est possible d’obtenir des fonds sans nécessité de fournir un apport personnel. Le montant va jusqu’à 205 000 € ou 275 000 €. Le remboursement s’étale sur 30 ans au maximum. Le crédit Accesspack doit être remboursé avant l’âge de 76 ans.

Le crédit social à la consommation aide à effectuer des travaux dans la maison (isolation, chaudière, aménagements pour des personnes à mobilité réduite, etc.). Le montant varie entre 500 et 30 000 €, et le crédit se rembourse en 15 ans au maximum. Il existe des crédits à la consommation spécifiquement dédiés. Ils sont destinés par exemple au financement de travaux, aux rénovations en vue d’optimiser les économies d’énergie, pour remédier à une perte d’autonomie ou encore pour les habitations des familles nombreuses.

Conditions d’octroi et avantages du crédit social

Il est possible d’obtenir jusqu’à 105 % du montant du bien à acquérir dans le cas du crédit hypothécaire. Celui-ci est généralement octroyé à un taux avantageux. Le taux appliqué aux frais est fixe. Celui appliqué au crédit peut être fixe, semi-fixe ou variable selon le choix de l’emprunteur. La Région wallonne en particulier offre une assurance gratuite de perte d’emploi, et peut verser les mensualités à la place de l’emprunteur.

Parlant maintenant des conditions à remplir pour bénéficier d’un crédit social en Belgique. D’abord, il faut être âgé de plus de 18 ans et ne pas être fiché à la Banque Nationale pour dettes impayées. Il faut également percevoir des revenus stables et suffisants pour s’acquitter des mensualités. Autrement dit, l’emprunteur doit travailler en CDI depuis au moins un an. Au total, le taux d’endettement ne doit pas dépasser 55 % des revenus.

Il existe des critères spécifiques pour chaque crédit, établissant un seuil de revenu pour les personnes et les ménages bénéficiaires. La limite d’âge de remboursement varie également selon le crédit social souscrit.