Financement immobilier

Quid du crédit immobilier en 2017 ?

En cette nouvelle année 2017, l’impact de la hausse annoncée du taux de crédit devrait être limité et pourra même être compensé par les perspectives de la loi Sapin 2 sur les assurances emprunteurs.

D’une hausse probable des taux d’emprunt, mais pas trop inquiétante

Après une année 2016 ayant connu des records de baisse de taux de crédit se chiffrant à -34 % sur une année et -62 % sur 5 ans, l’année 2017 annonce une légère remontée des taux en question. En effet, tous les professionnels de l’immobilier, notamment les courtiers, présagent une augmentation lente et progressive des taux de crédit. Cette tendance haussière a d’ailleurs déjà été adoptée par certains établissements de prêt. Cependant, l’heure n’est pas encore à l’inquiétude, car selon les études prévisionnelles, l’augmentation ne devrait pas excéder 0.3 point, ce qui équivaut à une augmentation de 50 centimes. Dans un tel contexte, Bourse des Crédits vous propose de faire une simulation rachat de crédit afin de trouver l’offre de prêt la plus avantageuse et la plus adaptée à votre profil emprunteur.

Aussi, il faut savoir qu’avec la nouvelle loi Sapin 2 définitivement votée en novembre dernier, il sera possible de compenser la hausse éventuelle des taux de crédit en se créant des marges sur les tarifs de l’assurance emprunteur. Pour rappel, la loi Sapin 2 élargit les possibilités de résiliation des assurances de prêt immobilier. Ainsi, grâce à cette nouvelle loi, vous avez le droit de résilier et de changer annuellement votre assurance d’emprunt immobilier jusqu’au terme de votre prêt. De cette manière, cet amendement devrait favoriser encore plus la concurrence, ce qui ne pourra qu’apporter plus d’avantages aux emprunteurs. En effet, ces derniers auront, alors, à leur disposition une large gamme de choix en ce qui concerne les assurances auxquelles ils peuvent souscrire tout au long de la durée de leur prêt. Par ailleurs, ils pourront profiter des prix plus bas sur le marché, durant cet intervalle. Dans ces conditions, malgré l’annonce d’une possible augmentation des taux des crédits, la loi Sapin 2 devrait permettre aux ménages de faire des économies considérables sur le coût de leur prêt en général. Quand même, l’assurance peut, dans les faits, constituer de 15 % à 30 % de ce coût total !

Taux crédit immobilier

Quels conseils pour bien emprunter en 2017 ?

Même si les taux de crédit restent donc encore favorables pour les emprunteurs en cette nouvelle année 2017, il faut mettre toutes les chances de son côté pour se voir octroyer des conditions de prêt encore plus avantageuses. Dans cette optique, il est important de :

– Présenter un bon profil d’emprunteur à l’établissement de prêt en instruisant un dossier impeccable c’est-à-dire qui reflète des bonnes capacités de gestion financière. Pour cela les dépenses déraisonnables et les découverts sont à éviter pendant au moins un trimestre avant tout nouveau contrat.

– Négocier le coût global du crédit et ne pas négliger l’assurance emprunteur qui peut représenter jusqu’à 30 % du coût global du crédit.

– Se renseigner en détail sur les autres produits et services proposés par la banque à l’exemple des livrets d’épargne et des assurances, et ce, afin de négocier des contreparties pour réduire le coût du crédit.

– Se renseigner sur les éventuels prêts aidés (PTZ…) et mesures fiscales (loi Pinel…) auxquels vous avez droit et qui pourraient augmenter votre apport personnel.

D’autre part, il faut aussi oser les prêts multilignes. Cette démarche qui consiste à découper l’enveloppe de financement en plusieurs durées peut aussi aboutir à une baisse du coût du crédit, les crédits courts bénéficiant de taux moins élevés.