N’oubliez pas la réglementation avant de faire appel à un cabinet de recouvrement

Les entreprises doivent faire face à des factures impayées de la part de leurs clients de plus en plus régulièrement. Ce problème peut entraîner des conséquences négatives sur la société, c'est pourquoi il faut y remédier assez rapidement. Certains clients ne règlent pas leur dû par absence de loyauté, de mauvaise foi, d'escroquerie, mais bien souvent, il s'agit simplement d'un oubli. 

Des experts pour le recouvrement de vos factures

Aujourd'hui, beaucoup d'entreprises demandent l'aide de spécialistes pour le recouvrement de leurs créances, afin d'éviter de gérer ce genre de litiges. Cela leur fait gagner un temps considérable, car la plupart des entreprises actuelles n'ont plus de service juridique.

De cette manière, ce sont les cabinets spécialisés dans ce domaine qui se chargent des dossiers. De plus, ce système est plus efficace pour obtenir le paiement dû, puisque le fait qu'ils soient professionnels, dissuade les clients de mauvaise foi de régler la note.

Ils interviennent à la fin du délai de paiement afin que la procédure se déroule le plus rapidement possible. Ils s'occupent des courriers de rappels et pour beaucoup, traitent les dossiers devant les tribunaux si nécessaire. 

Mais avant de faire appel à ces professionnels, il faut tout de même respecter certaines règles. 

Quelques règles à respecter avant de faire intervenir un cabinet 

La gestion des factures impayées est assez compliquée à gérer car il faut s'armer de diplomatie, mais surtout, il faut respecter les lois juridiques dans ce domaine. Pour vous aider dans vos comptes, il est essentiel de vous référer aux diverses lois applicables ou à vos conditions liées à la vente pour pouvoir mettre une date maximale de paiement. 

La plupart du temps, le délai est de 30 jours, mais selon vos conventions, il peut être varié. Alors, si une de vos factures n'est pas réglée dans le temps imparti, une lettre de relance amiable est obligatoire. Généralement, la procédure s'arrête à ce stade car les clients ont juste omis de payer. 

Par contre, si ce n'est pas le cas, vous devez envoyer une mise en demeure de paiement, et cela, par lettre recommandée avec accusé de réception. Avant de lancer une procédure judiciaire, il est préférable d'envoyer une injonction de payer

Après avoir respecté scrupuleusement ces lois, vous pouvez faire appel aux professionnels de la créance.