Les pistes à explorer pour alléger le poids fiscal de son patrimoine

Depuis la dernière crise financière, la pression fiscale dans les pays membres de l’Union européenne augmente. Pour mettre fin à la récession et résorber la dette publique, de nombreux États ont décidé d’accroitre les prélèvements. La France n’échappe pas à cette situation bien que cela déplaise aux contribuables. Toutefois, ces derniers ont la possibilité d’alléger le poids fiscal de leurs patrimoines en sollicitant des spécialistes en la matière.

Évaluer son patrimoine : une première étape pour procéder à une optimisation fiscale

Une étude publiée par l’OCDE en 2017 rapporte que la France est l’un des pays où la pression fiscale est la plus forte pour les ménages. Effectivement, les personnes les plus fortunées doivent reverser 45% de leurs revenus à l’État. Hormis ce prélèvement, il faudra encore s’acquitter de l’impôt sur la fortune immobilière. Bien que celui-ci n’affiche qu’un taux de 0,7 à 1,5 %, il constitue une charge non négligeable pour les particuliers.

Afin d’anticiper ces dépenses obligatoires, il convient d’estimer la valeur de ses biens. En effet, l’Administration ne laissera rien au hasard. En omettant certains détails, on s’expose à des risques de poursuite. L’évaluation du patrimoine est la première étape pour trouver des pistes d’optimisation fiscale. L’intervenant se penchera également sur la situation juridique de certaines propriétés. Si le propriétaire remplit certaines conditions, il obtiendra des déductions. Pour réaliser des montages complexes, on peut aussi faire appel à un professionnel, comme un avocat fiscaliste aix en provence. Ayant étudié avec attention le Code Général des Impôts (CGI), ce dernier occupe une place de plus en plus importante sur le marché de la gestion de patrimoine. Il prodigue des conseils efficaces pour alléger le poids fiscal de sa fortune sans pour autant commettre un délit.

Les solutions les plus prisées pour alléger les prélèvements fiscaux

Afin de réduire la majorité des prélèvements, les particuliers décident d’augmenter leur quotient familial. Pour cela, on ajoute une ou deux personnes à son foyer fiscal. L’opération nécessite la réalisation de quelques démarches spécifiques. En outre, elle obéit à des règles assez strictes. Il faudra se fier aux conseils d’un expert pour ne commettre aucune erreur.

Concentrant l’impôt sur la fortune immobilière, le contribuable doit optimiser sa stratégie patrimoniale. Les décisions prises au moment de l’achat d’un bien auront des conséquences notables sur le montant des taxes. À titre d’exemple, la loi Pinel permet à tous les citoyens français d’obtenir des réductions d’impôt annuelles en mettant le bien en location. D’autres opportunités de ce genre restent à saisir. Toutefois, il est vivement conseillé de solliciter un avocat fiscaliste. Ce dernier sera en mesure d’établir un bilan patrimonial, il dispose également des compétences nécessaires pour mettre en place une gestion personnalisée du patrimoine. Ce professionnel interviendra également lors de situations particulières telles que le règlement d’une succession.