lancer votre entreprise

3 conseils des pros pour lancer votre entreprise

La création d’une société n’est pas de tout repos. Cette mission parsemée d’obstacles et d’incertitude demande de la clairvoyance, du courage, mais également beaucoup de bons sens. Retrouvez ci-après trois recommandations pour percer dans l’entrepreneuriat.

1- Commencer par un modèle d’affaires solide et réaliste

Tout projet commence par un rêve. Ce dernier correspond à une vision et comporte des objectifs précis. Prenez le temps d’observer ce qui se passe autour de vous et de mûrir vos idées. Imaginez ensuite un business model concret à partir d’une problématique. Vos produits ou services devraient répondre à des besoins réels. Le but est de gagner de l’argent en apportant des solutions à des situations restées irrésolues. Le plan d’affaires doit être viable sur le point de vue financier. Il est crucial d’avoir un bénéfice net de plus de 15 %. Cette marge minimale requiert une véritable stratégie. Inspirez-vous d’autres entrepreneurs qui ont lancé leur société avec des trouvailles ingénieuses. Pensez à analyser le marché de manière approfondie. De cette façon, vous aurez une certaine facilité à vous démarquer de la concurrence. La présence d’un leader dans le secteur reste une éventualité, mais évaluez très bien le segment qui demeure encore libre. Sachez aussi que les suiveurs ne perdront pas de temps pour vous copier. Gardez une longueur d’avance sur les inventions.   

2- Faire preuve de persévérance, la mission s’annonce hardie

La création d’une entreprise et le lancement d’un nouveau produit vont profondément changer votre mode de vie. Cela requiert souvent beaucoup de sacrifices sur le plan personnel. Vous aurez à travailler deux fois plus de temps que dans le salariat. Il est aussi possible de se confronter à divers problèmes, dont les soucis financiers. Les banques exigent des garanties. Par ailleurs, il leur faut des preuves ou des prototypes que vous devriez d’abord à payer de votre poche. Il faudra chercher de l’aide aux proches et amis. Certains entrepreneurs ont dû avaler leur fierté pour aller demander aux grands-parents de croire en vous. Le début de l’aventure s’annonce réellement difficile avec des locaux humbles et des semaines sans rémunérations. Cette période peut durer jusqu’à un an dans certains domaines. Cela dit, il faudra aussi éviter de s’entêter et rectifier rapidement le tir en cas d’erreur confirmée. L’entrepreneur reste attentif à ce qui se dit autour de lui.

3- Savoir déléguer certaines tâches, notamment la comptabilité 

Certaines tâches administratives doivent être confiées à des experts. Pensez notamment à demander un devis comptable en ligne en vue d’un plan d’affaires viable. Faites-vous aider par des spécialistes pour le montage d’un dossier de financement auprès de la banque. Les créanciers sont méticuleux sur le budget prévisionnel. Ils veillent à ce que l’investissement soit rentable et sur. La création de l’entreprise proprement demande du temps. La rédaction du statut et la phase d’enregistrement devraient être déléguées à un cabinet habilité à les réaliser dans les brefs délais. Choisissez une forme juridique qui préserve vos biens personnels. Il faudra aussi prévoir la possibilité d’accueillir d’autres associés puisque votre entreprise est appelée à connaître une croissance dans les prochains mois. Enfin, n’oubliez surtout pas de protéger vos inventions, vos marques et logos par des brevets.