Le secteur agro-alimentaire, un point fort des économies de l’Europe du Sud

Au sein de l’Union Européenne, les pays de l’Europe du sud sont souvent stigmatisés pour leur croissance économique molle, leurs taux de chômage élevés, et leur propension à creuser des déficits publics déjà élevés. Ainsi, la Grèce, l’Italie, l’Espagne ou encore la France forment-elles un club dont les interactions sont parfois difficiles avec les voisins d’Europe du nord, qui agissent selon une culture économique et politique différente. Toutefois, les pays d’Europe du sud possèdent de vrais atouts économiques à faire valoir. La force du secteur agro-alimentaire dans ces pays en est un, qui mérite qu’on lui porte une attention particulière.

Des pays de traditions agricole et horticole

De fait, la production agricole est inscrite dans l’ADN de ces pays. Baignés par un climat méditerranéen clément, ils produisent en abondance tomates, oranges, citrons, olives, kiwis, fraises, courgettes et autres fruits et légumes qui inondent l’Europe, grâce à l’entremise d’entreprises compétentes et expertes du transport routier entre le sud et le nord de l’Europe. Voilà pourquoi il est possible dès la fin du mois de février de trouver des fraises sur nos étals français, qui viennent souvent d’Andalousie. Bien que souvent décriées chez nous, ces productions espagnoles présentent souvent une grande qualité finale.

Des gastronomies fines qui s’exportent dans toute l’Europe

Au-delà de la simple force agricole qui caractérise les pays du sud de l’Europe, leur économie est tirée par le secteur agro-alimentaire, qui permet la transformation de matières premières agricoles en produits d’exportation. On peut par exemple citer des articles tels que l’huile d’olive, le pesto, les vins, les jambons d’Espagne ou d’Italie ou encore les fromages, produits dont la réputation n’est plus à faire à l’international. De fait, c’est la finesse et la qualité des gastronomies locales de ces différents pays qui permet une telle richesse de production. Il est donc logique les pays du sud de l’Europe en ait fait un pilier économique.