Comment bien choisir son intégrateur ERP ?

Une étude réalisée en 2016 montre que c’est seulement moins de 40% des entreprises de l’Hexagone qui utilisent un progiciel de gestion intégré qui renvoie au concept anglo-saxon de Enterprise Resource Planning (ERP). Cette proportion relativement faible s’explique par le coût élevé de l’outil et les délais d’implémentation de l’ERP qui peuvent atteindre parfois plus de 2 ans. Les difficultés d’implémentation peuvent être également liées aux résistances au changement des collaborateurs car la mise en place d’un ERP implique beaucoup de chamboulements dans l’organisation de l’entreprise. Toutefois, le jeu en vaut la chandelle car la mise en place d’un intégrateur ERP sera de manière indéniable source d’efficience pour l’entreprise et va contribuer à améliorer la productivité de l’entreprise de manière transversale. Découvrons sans plus tarder les critères qui doivent présider au choix d’un ERP.

Qu’est-ce qu’un intégrateur ERP ?

L’ERP renvoie à un système d’information qui prend en charge la gestion et le suivi permanent de la masse d’informations qui interconnecte les différents processus opérationnels d’une organisation. L’ERP est constitué de modules correspondant aux différentes fonctions de l’entreprise et réunissant plusieurs items. Lorsqu’un module est sollicité, l’information est basculée en temps réel vers les autres modules concernés par l’information, ce qui permet de garder une trace de l’information qui circule au sein de l’entreprise. L’ERP couvre tout le panorama du système d’information de l’entreprise.

L’ERP aura un impact non négligeable sur la performance globale de l’entreprise en ce sens où il permet de créer des ponts entre les différentes fonctions de l’entreprise grâce à des données partagées et de rationaliser le système d’information de l’entreprise. Avec l’ERP, on a un progiciel unique qui permet de piloter toutes les fonctions de l’entreprise telles que les ventes, la comptabilité et le contrôle de gestion, les achats et approvisionnements, les stocks, la gestion de la paie et la production. Bien choisir son intégrateur ERP implique la prise en compte d’un certain nombre de critères. Découvrons-les.

Quels sont les critères à retenir pour choisir son intégrateur ERP ?

On peut citer plusieurs critères qui doivent guider le choix de votre ERP. En premier lieu, on peut évoquer la connaissance de votre métier. L’ERP doit s’adapter aux particularités de votre activité et de vos besoins. Un progiciel ERP qui n’est pas générique mais qui est adapté à votre activité vous sera d’une plus grande utilité. Pour ce premier critère, il faudra se poser la question de savoir si la solution ERP est bien calibrée à la taille de votre société.

Le deuxième critère renvoie à la couverture fonctionnelle et à la souplesse du système. L’intégrateur ERP doit couvrir les fonctions de votre entreprise et être suffisamment flexible pour permettre de faire face à une évolution de vos besoins à moyen et long terme. Le troisième critère est lié à l’adoption et à l’expérience utilisateur. Votre personnel doit être en mesure de s’approprier l’outil que vous mettez à leur disposition. Un bon ERP doit permettre une utilisation intuitive et que l’on peut facilement personnaliser. Le quatrième critère renvoie au coût de l’ERP. Il faut que vos financessoient en mesure de supporter la dépense que va impliquer l’acquisition de l’ERP. Le cinquième et dernier critère est relatif à la viabilité et à la qualité du suivi.