3 choses a faire lorsqu on sinstalle-en-Suisse

3 choses à faire lorsqu’on s’installe en Suisse

S’expatrier et prendre la décision de vous installer en Suisse demande certaines précautions à prendre. En effet, il n’est jamais très facile d’envisager une nouvelle vie dans un nouveau pays. Donc, pour bien vous guider et vous accompagner au mieux, voici trois choses fondamentales à effectuer pour éviter des erreurs.

Prévoir le coût de la vie en Suisse en estimant votre salaire

Le coût de la vie très élevé en Suisse est un point à ne pas négliger. Voilà pourquoi vous préparer financièrement avant de vous y installer sera de mise. Certes, le salaire « artificiellement » plus élevé que dans d’autres pays peut être très motivant, mais il n’est pas à oublier que la vie est très difficile et même avec un salaire plus élevé, votre pouvoir d’achat ne sera pas forcément plus élevé. Raison pour laquelle estimer votre salaire net avant de signer un contrat de travail s’avère indispensable. Vous pourriez donc passer par des simulations de fiche de salaire en Suisse pour avoir un aperçu sur ce que vous toucherez.

L’assurance maladie

Toute personne qui décide de s’installer en Suisse pour plus de 3 mois ne peut échapper à l’adhésion d’une assurance maladie de base LAMal qui couvre les frais médicaux liés à un traitement ou la maternité. Le tarif pour la souscription à cette assurance obligatoire peut varier d’un établissement à un autre même avec les mêmes couvertures, voilà pourquoi choisir la caisse maladie la plus abordable est essentielle pour ne pas vous ruiner. D’ailleurs, il est possible de comparer les primes maladies pour faire des économies.

Prendre connaissance de la fiscalité du pays

Il est essentiel de prendre connaissance de la fiscalité du pays pour pouvoir respecter les normes et règlementations en adéquation à votre situation. En effet, l’acquittement des différents impôts dépend de certaines conditions. Pour l’imposition des personnes physiques dans ce pays, les impôts, les taxes, les redevances, les contributions et les cotisations sociales sont nombreuses :

  • Impôt sur le revenu : concerne les personnes physiques domiciliées en Suisse qui perçoivent un revenu.
  • Impôt prélevé à la source : s’adresse aux travailleurs étrangers qui ne sont pas au bénéfice d’une autorisation d’établissement (permis C).
  • Forfait fiscal : Destiné aux étrangers vivant en Suisse mais ne travaillent pas et disposent de revenus élevés.
  • Impôt sur la fortune : concerne les biens immobiliers, les assurances sur la vie et de rente rachetable, la propriété foncière et la fortune investie dans une exploitation commerciale.