assurance vie

SCPI : investir via assurance-vie ou en direct ?

Connu sous le nom de « Pierre Papier », la SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est un moyen d’investissement simple et rapide. Les membres deviennent copropriétaire d’un parc immobilier. Cette perspective fait profiter de nombreux avantages. Elle offre un rendement très attractif allant jusqu’à 5,5 % et évite les contraintes liées aux sociétés d’exploitation professionnelle. Pour bénéficier de tous les atouts d’une SCPI, faut-il investir en direct ou par le biais d’un contrat d’assurance vie ?

Évaluation au niveau des frais

En ce qui concerne les frais d’acquisition, une SCPI via assurance vie est plus avantageuse par rapport à un investissement en direct. Le coût de la souscription est en effet moins cher. Par ailleurs, le prix d’achat effectif de la part est inférieur sur un contrat d’assurance vie. Concernant les frais de gestion, la somme prélevée par les sociétés reste identique. Un assureur peut toutefois intégrer de petits frais supplémentaires notamment sur les unités de compte. D’autre part, une compagnie d’assurance peut ajouter des frais de sortie au cas où vous souhaiteriez céder un ou plusieurs de vos parts. Cette pratique n’est pas adoptée par tous les assureurs. Aussi, vous êtes invité à comparer les contrats avant de choisir un organisme.

Quel système est le plus avantageux sur le plan de l’offre ?

Dans le cadre d’une SCPI, l’investissement en direct donne accès à toutes les offres qui sont sur le marché. Le recours à un contrat d’assurance se limite aux offres proposées par l’organisme assureur. D’un autre côté, les SCPI présentées par les assurances comptent parmi les meilleures références. La méthode en direct serait donc plus hasardeuse pour sélectionner une meilleure offre SCPI. Cette option nécessite l’accompagnement d’un conseiller spécialisé.

Pour ce qui est de la fiscalité, un contrat logé dans une assurance vie l’emporte sur la détention en direct. Cette dernière est soumise aux mêmes impôts que les biens immobiliers nus.

Sur les modalités d’acquisition : SCPI direct ou depuis une assurance vie ?

L’investissement de parts de SCPI au sein d’un contrat d’assurance est souple. L’investisseur peut choisir la somme qu’il désire à condition que celle-ci corresponde au montant minimum indiqué sur le contrat. Un investissement en direct par contre implique l’achat de plusieurs parts. D’un autre côté, il est possible de recourir à un crédit pour financer l’achat de parts en direct. Ce qui n’est pas le cas d’une acquisition de parts sur une assurance vie. L’opération doit s’effectuer au comptant.

Examen des atouts de chaque option sur la distribution des revenus

Dans la plupart des cas, les revenus obtenus par les SCPI sont perçus tous les mois. L’achat de parts en direct permet de bénéficier de la totalité des loyers. Un assureur quant à lui peut soutirer des frais en plus sur le loyer.

Dans le cas d’un investissement en direct, les revenus sont réalisés par virement bancaire. Ce processus est plus rapide comparé à un investissement au sein d’une assurance vie où la somme est réinvestie sur un fonds. Cette dernière est toutefois une option parfaite pour ceux qui projettent de valoriser leur capital.