enterrement 

Quel est le prix d’un enterrement ?

Le prix d’un enterrement varie selon le type de sépulture et de cercueil et le lieu où se dérouleront les obsèques. En cas de perte d’un proche, il faut prendre en compte l’ensemble des coûts pour ne pas être embarrassé si toutefois les dépenses excèdent le budget. Il est alors important de bien s’informer avant de conclure avec une société funéraire.

Les coûts obligatoires pour un enterrement

Quand une personne décède, l’accessoire auquel il faut prévoir est le cercueil. Si vous cherchez un qui soit biodégradable et muni d’un système d’étanchéité, il faut un budget aux alentours de 400 à 3000 euros. Il est estimé à 1000 € pour celui qui est fabriqué en chêne massif. Il va aussi falloir trouver quatre poignées qui serviront à porter le cercueil, le coût de l’intervention peut varier entre 300 et 600 €. Il existe une plaque d’identité du défunt qui se met sur le cercueil pour une valeur de 35 €, celle-ci sera un moyen de reconnaître l’identité du défunt, car ses nom et prénom seront affichés dessus.

Un maître de cérémonie sera également indispensable pour coordonner les intervenants lors des funérailles. C’est un élément essentiel dans la préparation de la cérémonie. Pour bénéficier de sa prestation, il faut évaluer un prix entre 100 et 500 €. Un enterrement nécessite une location de voiture de corbillard pour transporter le corps vers le cimetière. Le tarif varie en fonction du type de véhicule et du service commandé.

Pour procéder à l’enterrement, il va falloir creuser la fosse, cela vaut entre 100 et 750 euros. Les coûts de la main-d’œuvre, du ciment et du sable destiné au scellement des dalles y sont inclus. Pour une inhumation pleine terre, ils existent des mairies qui exigent un monument funéraire, mais il y en a qui permet que la fosse soit tout simplement recouverte de terre et de gazon. Connaître le prix d’une pierre tombale aidera à choisir ce qui est le mieux pour le défunt et qui correspondra au budget de la famille.

Les frais optionnels

Le garnissage fait partie des éléments qui ne sont pas obligatoires lors d’un enterrement. Le capiton classique en taffetas vaut près de 80 euros. Il est aussi recommandé de choisir la toilette mortuaire, elle coûte entre 50 et 150 €. Cependant, il existe quelques établissements qui l’offrent gratuitement comme les maisons de retraite, les hôpitaux et les maisons de soins palliatifs. Pour les soins de conservation, il faut préparer de 150 à 450 euros.

Pendant un enterrement, la famille du défunt a le droit de ne pas mettre des fleurs ou des couronnes sauf si c’était sa dernière volonté. Dans la plupart des cas, amis, collègues de travail, et d’autres proches offrent une couronne ou une gerbe. L’installation de ces fleurs sur le cercueil revient aux pompes funèbres. Il y en a même des sociétés de pompes funèbres qui donnent de nombreuses roses à poser sur le cercueil ou à lancer dans la sépulture une fois que la cérémonie est terminée.